mardi 16 octobre 2018

La colonie de manchots papous de la crique de Noël.



Les agents de l'IPEV (Institut Paul-Emile Victor) sont chargés d'étudier les manchots papous dans le cadre d'un programme scientifique.


Le manchot papou mesure entre 76 et 81 cm. Malgré cela, ce n'est pas le plus petit des manchots. Il pèse entre 4,5 et 8,5 kg. Son plumage est blanc sur le ventre et noir sur le dos. Il possède un bec orange fin, allant au noir au bout. Il possède deux taches blanches à la forme trianguleuse au niveau des tempes. Les ailerons ont eux aussi une bande blanche. Sous l'eau, ce manchot est le plus rapide de tous les manchots (35 km/h). Leur régime alimentaire se compose de Crustacés, Euphausidés et poissons.



Les manchots papous nidifient uniquement sur des sites sans neige au contraire des manchots Adélie
et à jugulaire. Les sites peuvent être des plages, des vallées, des collines et des sommets de falaises. Ils peuvent également faire leur nid au milieu des herbes Tussock. Le nid est fait de pierres, d'herbes Tussock et de mousse. Les colonies sont de tailles restreintes comprenant de plusieurs dizaines de couples jusqu'à quelques centaines. Ils pondent deux œufs qui sont couvés pendant 37 jours par les deux parents. Les poussins sont protégés par les parents pendant 25 jours avant qu'ils rejoignent les autres poussins dans des crèches. Les parents continuent à nourrir leurs poussins jusqu'à ce qu'ils aient 80 jours.




Transit vers la crique de Noël





















Photos : Thomas Carré / Sylvain Benoît




lundi 8 octobre 2018

Résultat du concours AMAEPF pour le meilleur blog 2018

Merci à tous pour votre participation, le blog officiel du district de Crozet a fini premier ex æquo du concours AMAEPF pour le meilleur blog 2018 avec le blog EXPÉRIENCE i-NUIT.

A venir... un reportage photo sur la colonie de manchots papous de la crique de Noël !

A bientôt.



Photo : Mathieu LEROY

Photo de groupe


Dans le cadre du montage de la vidéo qui sera réalisée par chaque district pour soutenir la candidature pour le classement au patrimoine mondial de l'UNESCO des Terres et mers australes françaises, nous étions presque tous réunis ce jour là.





Photo : Mélissa ANNE