samedi 27 juin 2020

Midwinter 2020

Comme chaque année, la Midwinter, traditionnelle fête autour du solstice d'hiver célébrée sur toutes les bases antarctiques et australes, s'est tenue sur le district de Crozet autour du 21 juin. Cette période de jeux et soirées conviviales a été présidée par le Onz'Cro élu après une campagne électorale animée et pleine d'humour. 


Quelques images de cette semaine
Débat entre les trois candidats (ci-dessus), soirée d'élection (ci-dessous à gauce) et discours du
Onz'Cro élu, Léo
(ci-dessous à droite)


Dernières consignes avant un après-midi d'escape game à bord d'une navette spatiale
  
 

Journée ''Pirates''

 


La VieCom transformée en restaurant le temps d'un diner

vendredi 19 juin 2020

Première journée mondiale de l'Albatros

L’Accord sur la conservation des albatros et des pétrels (ACAP) a initié une première journée mondiale de l'Albatros ce 19 juin 2020 afin de sensibiliser à la crise de conservation à laquelle cet oiseau marin est actuellement confronté. Cette date correspond à la date de signature de l'Accord sur la conservation des Albatros et des Pétrels il y a vingt ans, en 2004.

Photo des hivernants de Crozet prise en septembre 2019 en prévision de cette journée

Sept espèces d'albatros se trouvent dans l'Archipel Crozet dont trois sont étudiées sur l'île de la Possession: les grands albatros, les albatros fuligineux à dos clairs et les albatros fuligineux à dos sombres. 
Elles sont toutes inscrites par l'ACAP dans la liste des espèces à protéger, étant potentiellement exposés à des menaces et sont considérées comme des espèces sentinelles des changements climatiques.

Les espèces se reproduisant sur l'île de la Possession y sont suivies annuellement. Beaucoup d'espèces d'oiseaux marins sont particulièrement fidèles à leur site de nidification d'une année sur l'autre. Après un stade juvénile de plusieurs années passés en mer, les adultes viennent sur les principales îles subantarctiques pour se reproduire (Volet A du plan de gestion de la RNN - 2011-2015). Cette caractéristique permet ainsi l'étude à long terme de ces populations (survie adulte, succès reproducteur) facilitée par la présence permanente d'ornithologues sur l'île depuis 1966 (Volet A du plan de gestion de la RNN - 2018-2027). 

En 2016, on dénombrait 330 couples de grands albatros sur l'île. 

Grand albatros nourrissant son poussin à Pointe Basse en début de mois

Albatros fuligineux à dos clair

Albatros fuligineux à dos clair

Photos de Florent Lacoste, Tatiana Fuentes Rodriguez et Rémi Joly

dimanche 14 juin 2020

Le mois de mai en images

Le mois de mai a vu le retour des conditions météorologiques hivernales. De ce fait, comme tous les ans en cette période, les sorties hors base ont été moins nombreuses. Voici néanmoins quelques images prises pendant les manips ou autour de la base durant le mois: 

Transit retour de Pointe Basse dans un paysage enneigé

 Manip dans la vallée des Branloires afin d'effectuer un comptage de Canards d'Eaton.
On dénombre
sur l'île environ 200 canards de cette espèce endémique de l'archipel
Crozet et de Kerguelen. Ci-dessous, deux individus à Jardin Japonais.








 
Recherche d'invertébrés dans la végétation de Jardin Japonais et vérification des terriers de Pétrels à menton blanc pour confirmer l'envol des jeunes individus à proximité de la base.


Colonie de Manchots royaux à la MAE
(Mare aux éléphants)
Jeunes éléphants de mer s'entrainant à combattre à la MAE en vue de pouvoir constituer, un jour, un harem pendant les périodes de reproduction

Poussins de manchots royaux sous la neige en Baie du Marin

Lever de soleil sur l'île de l'Est

Photos de Arthur Bermes, Anne Cillard, Aurélie Dupont, Rémi Joly, Léo Serre et Guillaume Zaletto

mercredi 3 juin 2020

Une fête de la nature informelle

Tous les ans, la fête de la nature est organisée au niveau national au mois de mai et fait l’objet d’une édition sur les districts. Cette année, en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus, son édition a été repoussée au mois d’octobre 2020. Néanmoins, afin que les hivernants de la mission 57 puissent tout de même bénéficier de cette journée de sensibilisation au patrimoine naturel, un équivalent de fête de la nature s’est tenu sur le district le samedi 30 mai en attendant l’édition d’octobre prochain pour les hivernants de la prochaine mission.

La fête de la nature a démarré par le visionnage d’un film réalisé par l’équipe organisatrice qui avait interviewé les hivernants sur leur lien avec la nature. Ces derniers avaient ainsi répondu aux questions « Si la nature était… un film ? un livre ? une saveur ? un son ? …; qu’est qui vous marque le plus dans la nature à Crozet ? … ». Les réponses ont été variées, parfois inattendues ou drôles, et ce film permettra aux hivernants de garder un souvenir de cette édition !

Capture du générique de fin du film reprenant
en image les réponses des hivernants sous la
forme du logo de la mission 57.

L’après-midi a été consacré à la (re)découverte, par les participants regroupés en équipes, des activités scientifiques ayant lieu sur l’île. Pour se faire, cinq stands ont été mis en place incluant présentations ludiques et quizz ou autres jeux sur les différentes thématiques. 

Le stand Ornithologie (Prog 109) a invité les participants à s’intéresser aux espèces d’oiseaux présentes sur l’archipel Crozet et aux protocoles ornithologiques déployés sur l’île. En se mettant dans la peau d’un ornithologue, les participants ont pu s’essayer aux différentes mesures biométriques effectuées dans le cadre des protocoles de suivi (mesures du bec, pesée...) et au baguage sur un oiseau … fictif bien sûr! 

Avec le stand Flore et découverte sonore (Réserve naturelle), les participants se sont penchés sur les plantes natives et introduites de l’archipel à travers un jeu de memory pour lequel étaient mis à disposition des herbiers officiels du district. Ils ont ensuite mis en pratique leurs connaissances lors d'un quizz puis ont été initiés à la reconnaissance du chant des oiseaux. 


Pour le stand Invertébrés (Prog 136), il a fallu sortir des bâtiments pour aller chercher, dans un périmètre enneigé de 5m sur 5, des invertébrés cachés dans la végétation. Ceux-ci ont ensuite été analysés au microscope pour tenter d’identifier l’espèce à laquelle ils appartenaient, tâche plus ardue qu’il n’y semble, cela ne tenant parfois qu’à quelques poils de plus sur les pattes ! 


 
Le stand Sciences de la terre (Prog. 133) a présenté les activités du district sur ce thème avec un focus particulier sur la sismologie. Les hivernants ont ainsi appris à retrouver, sur une courbe d’ondes, le point d’origine géographique et l’heure de début d’un séisme à partir de données enregistrées par la station de sismologie de Crozet. 


Enfin, le stand manchologie (Prog. 119 et 137) était consacré à l’apprentissage des mesures effectuées sur les manchots (tarses, bec, ailerons et masse) ainsi qu’à l’étude de leur comportement à travers le visionnage de vidéos prises en Baie du Marin. Les participants se sont également essayés à la reconnaissance aux jumelles de fishtag disséminés devant la base, comme cela se passe pendant les tours de colonies dans la manchotière, avec un côté Où est Charlie ?!




Cette journée ludique s’est conclue par un Burger (végé) quizz (inspiré du jeu Burger Quizz d’Alain Chabat) où les équipes se sont affrontées sur des questions humoristiques liées à l’environnement de Crozet. Merci à ceux qui l'ont organisée et aux participants!