lundi 28 septembre 2020

Dépollution de la base Alfred Faure  

Ici à Crozet, il faut faire avec le vent qui devient une véritable contrainte dans la planification des travaux en extérieur. Le service infrastructures doit donc jongler sans cesse avec sa feuille d’objectifs pour l’adapter à la moindre fenêtre météo favorable, notamment pour les travaux en hauteur.

Vendredi 25 septembre, les prévisions étant propices, un ancien mât Météo-France a pu être démantelé. 

Des stations automatisées Météo-France sont en effet présentes sur tous les districts, permettant de maintenir un effort d’observation dans le domaine de la météorologie dans ces régions isolées. L’ensemble de ces travaux permet notamment de mieux appréhender les changements globaux (réchauffement climatique) en milieu insulaire.

Sur la Base Alfred Faure, un nouveau mât qui assure la continuité de transmission des données météo a déjà été implanté. Il restait donc au service infrastructures de la Mission 58 de démanteler l’ancien mât afin de dépolluer le site : la structure, d’environ 8 mètres de haut, a été déboulonnée puis soulevée et déposée au sol à l’aide du manitou. Les tendeurs et les haubans seront récupérés et le reste de ferraille sera réutilisé en partie ou évacué de l’île lors d’une prochaine OP.

Dépose de la partie haute ©Ludovic.Lignier

Déboulonnage de la partie haute©Ludovic.Lignier


 

 




Déboulonnage de la partie basse ©Mariane.Benoit



Déboulonnage encore... C'est long ! ©Mariane.Benoit












Le mât est démantelé ©Ludovic.Lignier

L’opération de démontage a été terminée vendredi en fin de matinée, le paysage de la base est modifié.

Bravo à Ludovic Lignier, chef du service infrastructures, et son équipe composée de Paul Damour, Mathurin Pfeffer et Michel Fontaine.