lundi 6 février 2023

La manchotière en effervescence !

 

Ce mois de janvier a été celui des naissances des manchots royaux en Baie du Marin.

Depuis le mois de novembre, la baie se remplit de couples en couvaison. Pendant plus d’un mois et demi, les deux partenaires se sont relayés pour maintenir leur œuf au chaud sous leur poche et le protéger du froid et de la pluie. 

 

(©Natacha Jacquot)


(©Nicolas Croizé)

 

Pour ceux qui ont tenu, l’attente a porté ses fruits. Le premier janvier, les manchologues de Crozet ont eu la chance d’observer la première petite tête de poussin de manchot royal sortir de sa coquille. Puis les éclosions se sont rapidement enchaînées. A l’heure où nous écrivons ces lignes, la baie du marin est ponctuée de milliers de poussins qui tentent tant bien que mal de rester à l’abri de la poche de leur parent (certain d’entre eux ne rentrent déjà plus…). 

(©Lætitia Vibert)


Les voyages de nourrissage en mer des parents se raccourcissent et ceux-ci se relayent de plus en plus fréquemment pour assurer aux poussins une bonne croissance. Ceux-ci devront en effet résister à l’hiver austral, du mois de mai au mois d’octobre, pendant lequel ils devront parfois jeûner plusieurs semaines. Bientôt, les poussins devenus autonomes thermiquement se rassembleront pour former des crèches, ce qui leur permettra de se tenir chaud et de se protéger des prédateurs. 

(©Marine Montblanc)


(©Marine Montblanc)


 

En tout cas, les poussins offrent un spectacle attendrissant aux hivernants de Crozet qui espèrent qu’ils ne grandiront pas trop vite…

 

(©Lætitia Vibert)

 

Rédacteur : Robin Dardel