lundi 15 janvier 2018

Premières naissances de manchots en Baie du Marin


Carnet de naissances

Les premiers poussins ont été observé il y a à peine une semaine. Un cas isolé, puis deux ... Depuis quelques jours toute la colonie est en émoi et les manchologues de la "BdM" nous rapportent désormais quotidiennement des naissances, même si une immense majorité des couples est encore sur oeuf.

Voici quelques photos des tout premiers poussins. Il s'en faut encore de beaucoup avant qu'ils ne se regroupent en crèche. Pour l'heure ils restent bien au chaud, campés sur les pattes de leurs parents.







mardi 9 janvier 2018

Campagne d'été 2017-2018

L'équipe de la campagne d'été (entre OP3 et OP4 2017) sur l'Île de la Possession





Rattus rattus

Etude de la population de rongeurs introduits à Crozet

par Roald HARIVEL (agent de la Réserve Naturelle)




La campagne d’été 2017/2018 fait l’objet de la part de la Réserve Naturelle, d’un important travail sur les mammifères introduits sur l’ensemble des districts. Fléché dans le nouveau plan de gestion 2018-2027, ce travail prend la forme, sur l’île de la Possession, de trois protocoles chargés de répondre à trois objectifs. Actuellement le rat noir (rattus rattus) est la seule espèce de mammifère introduit connue sur l’île de la Possession. Une veille continue est opérée par les agents de la réserve pour détecter la présence éventuelle d’une autre espèce.

Le premier objectif de ce travail sur les mammifères introduits sur la Possession est de mesurer les densités de micromammifères présents sur l’île. Pour répondre à cette objectif un travail de capture marquage recapture est en cours, chaque animal capturé et marqué à l’oreille à l’aide d’une bague métallique numérotée. Le nombre d’individus recapturé permettra d’estimer la densité de rat noir présente sur l’île mais également de visualiser les domaines vitaux utilisés par les rats.

Le second objectif est de définir un indice de capture pour évaluer l’abondance et la distribution des rongeurs. Cette étude permet d’apporter des réponses indispensables dans une optique de gestion des populations de rongeurs. Enfin, ce protocole permet également de pouvoir comparer les populations de rongeurs de manière interannuelle. Ce protocole de capture sera répété sur différents secteurs de l’île et répété chaque mois sur un secteur proche de la base Alfred Faure.

Le troisième objectif est de réaliser des études sur le régime alimentaires du rat noir pour évaluer l’impact potentiel qu’il peut avoir sur la faune/flore native ou exotique de l’île de la Possession. Pour se faire, une série de rat sur chaque secteur échantillonné fait l’objet d’une autopsie pour prélever le contenu de l’estomac. Dans un contexte où il est parfois difficile d’estimer l’impact des espèces introduites, l’étude du régime alimentaire est un bon outil pour infirmer ou confirmer la nécessité d’une mise en place d’actions de régulation ou d’éradication de certaines espèces sur un site donné.