dimanche 30 novembre 2008

Osiris dans la baie du Marin à Port Alfred !

L'OSIRIS dans la baie du Marin

Les 42 "habitants" de la base Alfred Faure sur l’île de la Possession ont eu le plaisir de rencontrer l’équipage de l’OSIRIS, le patrouilleur Austral.

Echange de cadeaux entre le Capitaine et le DISCRO

En effet, cette halte a non seulement permis de satisfaire les nombreux philatélistes qui souhaitent voir apposer sur leur lettre, le célèbre tampon du Capitaine de l’OSIRIS avant de leur être expédiée, mais a également permis des échanges amicaux et très instructifs avec les personnels de la base.









Tampons de l'OSIRIS et timbre des TAAF en l'honneur du patrouilleur
Patrick, le chef de district a été, avec plusieurs Crozetiens, invité à bord par Jacques le Capitaine, pour une visite du navire et un agréable déjeuner « malgré un léger roulis ». Des membres de l’équipage ont dans le même temps déjeuner à terre, ils ont également visité une partie des installations de la base.


Acceuil à bord des personnels de la base
Infos sur l’OSIRIS :

En janvier 2003, le palangrier Lince a été arraisonné par la marine nationale alors qu'il pêchait dans la ZEE des TAAF. Confisqué par voie de justice, il a été mis aux normes et armé en personnel pour devenir l’Osiris, navire d’État affecté à la surveillance des pêches. L’Osiris effectue chaque année environ 150 jours de patrouille, ce qui permet de couvrir l’essentiel de l’année, compte tenu des patrouilles effectuées par les bâtiments de la marine nationale.

L'OSIRIS est un patrouilleur austral des Affaires maritimes, en service depuis le 10 décembre 2003, date de son premier départ en mission de surveillance dans les zones économiques des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF).C'est en 1968 que la construction du navire débute à Vigo en Espagne. Il connaît une première vie de chalutier de près de 30 ans avant d'être transformé en palangrier en 1998. Sous les noms CISNE ROJO, pavillon Belize, puis LINCE, pavillon Seychelles, il se taille une réputation de braconnier de la légine (Dissostichus eleginoides), dont la ressource est pillée dans les zones économiques françaises des îles Kerguelen et Crozet. Le 13 janvier 2003, le LINCE est surpris en flagrant délit de pêche illégale par la frégate de surveillance NIVOSE en ZEE de Kerguelen avec 190 tonnes de légine dans ses cales. Dérouté vers la Réunion, il est saisi puis confisqué par décision de justice le 7 février 2003. Son utilisation afin de renforcer le dispositif de lutte contre la pêche illicite dans les TAAF aux côtés des navires de la marine nationale et sous l'oeil attentif des satellites-radars est alors rapidement décidée.

La transformation du navire en patrouilleur austral résulte d'une coopération entre services de l'Etat et intérêts privés originale à plus d'un titre. Les travaux, effectués de juillet à décembre 2003 aux chantiers navals de l'Océan indien (C.N.O.I.) à l'île Maurice sont financés par le conseil régional de la Réunion et par les TAAF.Les Affaires maritimes, affrètent le navire, rebaptisé " OSIRIS ", au groupement d'intérêt économique " Protection - Légine - Réunion " (GIE PLR), constitué pour l'occasion par les armements autorisés à pêcher la légine dans le Grand Sud. L'exploitation du navire est financée par l'administration des TAAF sur ses ressources propres et par une augmentation de la taxe sur les prises de légine par les palangriers autorisés.L'OSIRIS effectue 150 jours de mission par an, principalement dans la zone économique des îles Kerguelen.

Principales caractéristiques:

Longueur: 53,65 mètres
Largeur: 9,5 mètres
Tonnage brut: 729 tjb
Tirant d'eau max: 6 mètres
Autonomie: 60 jours (13000 milles) à 9 noeuds
Équipage: 10 hommes dont 5 officiers + 2 officiers de police judiciaire
Source : Bertrand LESORT - Premier capitaine de l'Osiris

1 commentaire:

lt david a dit…

thsuper clip de belle photo . une super équipe avec le plaisir de les revoirs l'hors de ma prochaine mission dans les taaf le lieutenant de l'0SIRIS