mardi 30 janvier 2018

La Baie du Marin vue par Benoît

Un regard singulier servi par un oeil photographique remarquable ...


Benoît vient de reprendre la direction de la métropole à bord du Marion Dufresne. Dernier rescapé de la mission 54, il travaillait à Crozet, pour le compte du programme 137 de l'IPEV, à l'étude des manchots royaux. Il passait ainsi le plus clair de son temps dans la Baie du Marin à relever toutes sortes d'informations morphologiques, physiologiques et comportementales, utiles à la compréhension des processus écologiques et évolutifs qui façonnent la colonie. Ce programme, conduit sur le long terme, cherche ainsi à mesurer les effets des changements environnementaux sur la population de manchots, et comment celle-ci tente de s'adapter à ces évolutions. Rébecca a pris sa suite aujourd'hui car l'étude doit être poursuivie en continue.

Le programme est passionnant, très prenant et laisse peu de temps à la contemplation. Toutefois, la situation exceptionnelle de la Baie du Marin (située à seulement quelques centaines de mètres de la base Alfred Faure), offre une proximité extraordinaire avec la nature et la faune en particulier. Benoît, excellent photographe a ainsi eu de nombreuses occasion d'exercer son oeil remarquable et très personnel. Il nous a laissé, avant de partir, un florilège de ses meilleurs souvenirs photographiques de Crozet. 

Nous partageons avec vous quelques-unes des belles images qu'il a prises depuis son "bureau", c'est-à-dire le shelter de "guetteur" de la Baie du Marin.

Merci Benoît et bonne navigation.   


 Vues de la Baie du Marin

Magnifique lever de soleil sur la Baie du Marin. L'heure du petit-déjeuner pour un jeune adulte orque et l'escouade de pétrels géants qui compte bien s'en accaparer quelques reliefs.
Une baleine franche dans la Baie du Marin : une scène extraordinaire et rarissime. Si nous voyons régulièrement des cétacés dans le Canal des orques (passage large de 18km entre l'Île de la Possession et l'Île de l'Est), ils passent généralement très au large. 
Petit-jour d'été dans la la Baie du Marin. Il ne manque à cette photo que le bourdonnement assourdissant de la colonie que l'on imagine pourtant (l'odeur est assez présente aussi ... mais tout simplement inimaginable).
Paysage nocturne de la Baie du Marin (Crique du Navire) pris depuis les shelters scientifiques de Port Alfred. On distingue les fanaux d'alignement du mouillage de la pointe Lieutard et, à gauche, le wharf sur lequel sont réalisés les débarquements et rembarquements de passagers par mer. On devine sur cette photo la grande proximité entre les lieux de vie de la faune et celui des hommes, caractéristique de Crozet.    
Etonnant ballet au milieu d'Antavia, la zone d'étude de Benoît, à Port Alfred.
Crèche de manchots royaux dans la rigueur de l'hiver de Crozet
Un hôte, moins connu, de la Baie du Marin : le cormoran de Crozet
La Baie du Marin est également le lieu de mouillage des bateaux qui visitent le district. Ici le Nivôse, bâtiment de la Marine Nationale, qui fait une escale à Crozet lors d'une patrouille dans les eaux des Terres Australes Françaises.
Les manchologues se lèvent très tôt. Une des contreparties, et pas la moindre, c'est que la nature leur offre parfois d'être les témoins privilégiés de l'aube du monde.
L'aube sur la manchotière à la fin de l'hiver austral. On peut observer les crèches de poussins qui commenceront leur mue dans quelques semaines, avant le grand départ. Déjà, quelques adultes reviennent. Le grand cycle de la reproduction reprendra bientôt.
Naissance d'un poussin au mois de janvier.
La Baie du Marin compte aussi une colonie de manchots papous, discrets locataires des rives nord et sud de la baie, ici en hiver.
Un océanite de passage dans la Baie du Marin.



 

Copyright Benoît Vallas pour l'ensemble des photos de cet article.



7 commentaires:

MC a dit…

Juste magnifique! Meri pour ces belles images

Moulin a dit…

Les photos sont tout simplement... sublimes!
Une petite question à Rébecca: quelle est la différence entre le cormoran de Crozet et celui de Kerguelen?
Bon courage à tous pour veiller sur cet exceptionnel patrimoine.

MC a dit…

Juste magnifique! Merci pour ces photos.

Couet Franck a dit…

Toujours aussi intéressant et tres beau, bruyant et calme à la fois.

Couet Franck a dit…

Merci pour toutes vos infos, profitez bien de cette nature.

DISCRO a dit…

Le cormoran de Crozet et celui de Kerguelen se ressemblent beaucoup. Il y a d'ailleurs un débat entre spécialistes pour savoir si nous avons deux espèces ou deux sous-espèces. Concrètement ce qui caractérise le cormoran de Crozet c'est une tâche blanche sur le dessus de l'aile. Mais on trouve des cormoran de Crozet à Kerguelen ... et réciproquement !

Philkikou Kikourou a dit…

La nature observée à l'état brut et magnifique, merci pour le partage