dimanche 23 avril 2017

Hommage à Pierre FRIGOLA

Hier, une délégation d'hivernants se rendait au mémorial dédié à la mémoire de Pierre FRIGOLA, ornithologue tragiquement décédé en 1984, tandis qu'il effectuait une manip sur la colonie d'albatros fuligineux du Cap de Gauss.

Chaque 22 avril, les hivernants se recueillent en son souvenir.

Mémorial de P. FRIGOLA au Cap de Gauss

L'hommage écrit par sa mission, repris d'année en année, a été lu avant la minute de silence.

"Aujourd’hui, nous sommes réunis ici pour commémorer l’anniversaire du décès accidentel de notre camarade Pierre FRIGOLA, survenu il y a 33 ans, le 22 avril 1984. Ce fut un coup très dur porté à la 21ème mission.

Pierre FRIGOLA était un ornithologue passionné par son travail, par sa mission, par Crozet. Tragiquement disparu à l’âge de 26 ans, son souvenir reste gravé dans notre mémoire.

Après avoir acquis une formation de spécialiste du comportement animal et tenu un poste de maître auxiliaire en sciences naturelles, il s’était porté volontaire à l’aide technique pour servir dans les Terres australes et antarctiques françaises.

Engagé par l’équipe d’éco-éthologie des oiseaux et mammifères des TAAF, il arrive à Crozet en août 1983 pour poursuivre le travail de dynamique de population des colonies d’étude et entreprendre des recherches sur la biologie des manchots papou.

Le hasard, la malchance et les conditions du terrain voulurent qu’en s’aventurant hors des colonies d’étude des Albatros Fulgineux du Cap de Gauss, il glissa et chuta du haut de la falaise, sous les yeux de ses deux camarades, impuissants à lui porter secours.

Ensemble, recueillons-nous quelques instants pour se souvenir de ce camarade qui nous touche de très près, mort à Crozet au service de la France et de la Science, et en souvenir de qui la chapelle de la base Alfred FAURE fut érigée par sa mission.

Recueillons-nous en souvenir de sa mémoire.

Pierre FRIGOLA, nous nous souvenons de toi."

3 commentaires:

B OliveJura a dit…

Tous les ans, fidèlement, un rappel de cet événement est fait. Il est bon de se souvenir ... Veilliez sur vous.
Très respectueusement.

Isabelle 12558 a dit…

Un article très touchant, très émouvant et qui nous apprend des drames que nous ignorions. Dans ces temps violents et troublés, gardons dans nos esprits et dans nos coeurs, tous ces femmes et ces hommes qui ont donné leurs vies pour nous, pour la science comme Monsieur Pierre Frigola, ou pour la France.

Anonyme a dit…

Cette année encore je vous remercie de penser à lui.
Grâce à ce blog, je peux imaginer un peu sa vie lors de son passage. Au delà des événements douloureux,je constate que l'humour est bien présent, continuez comme cela et prenez soin de vous.
Odile, sa soeur