mercredi 8 juillet 2020

Un bureau de poste du bout du monde


Bureau du gérant postal

Le Gérant Postal, sur les districts des TAAF, s’occupe à la fois du traitement des courriers et colis des hivernants, et des demandes des philatélistes. En effet, de nombreux collectionneurs adressent des plis pour oblitération et tamponnage.
Actuellement, ce poste est occupé par Guillaume, militaire de l’armée de l’air, qui va nous en dire plus sur ses fonctions et sur la philatélie. 




Peux-tu présenter ton parcours et ce qui t'a amené à venir travailler à Crozet?
Mon premier séjour dans les TAAF, à Dumont D’Urville en Antarctique pour la 66ème mission, m’avait beaucoup plu. J’ai donc souhaité renouveler l’expérience dans un autre district, plus spécifiquement à Crozet, qui me tentait particulièrement en raison de ses paysages et de sa topographie.
Les postes ouverts à l’armée de l’air dans les TAAF concernent le service BCR c’est à dire Bureau Communication Radio. Il y en a deux, technicien télécom et responsable BCR/Gérant postal. Après une première expérience en tant que ‘‘tech télécom’’ à DDU, j’ai postulé cette fois-ci comme responsable BCR/Gérant Postal et ai donc découvert le domaine de la philatélie que je ne connaissais pas du tout ! 

En quoi consiste la partie gérance postale de ton poste ? 
Il s’agit en partie de réceptionner les demandes de plis par les philatélistes. Je traite aussi les courriers et colis pour les hivernants. Enfin, je fais des plis spéciaux pour certains événements particuliers qui jalonnent l’hivernage tels que la Midwinter, le passage d’une frégate de la Marine Nationale ou la fin du protocole Atlas après sept ans de prospection sur l’île. 
La philatélie permet de faire connaître les terres australes et il y a des passionnés. A titre personnel, par exemple, mon père les connaissait car il collectionnait les timbres quand il était jeune et en avait certains émis par les TAAF. Il faut savoir que les TAAF émettent leurs propres timbres depuis 1955 et ceux-ci ne peuvent être affranchis que sur les districts, ce qui les rend uniques !

Exemple de pli philatélique réalisé cette année - dessin de
M. Defourneaux, hivernante du programme 136

Quel est ton travail au quotidien?
Il faut donc principalement traiter les courriers que l’on reçoit par le Marion Dufresne quatre fois par an : je dois alors y apposer les timbres et les tampons de la mission selon le choix des philatélistes. En effet, chaque hivernant à son propre tampon avec son nom et sa fonction et signe systématiquement les enveloppes sur lesquelles il a été apposé. Je tamponne ensuite le courrier à la date d’oblitération qui correspond à la date du passage du bateau emmenant la dépêche postale. Entre chaque OP, je traite des milliers de lettres, je pense que depuis mon arrivée, j’ai préparé entre 7000 et 8000 enveloppes. En amont des OP, quand les hivernants préparent leurs lettres et colis, ou lors de passages de bateaux,  le bureau de poste est sollicité pour les achats de cartes postales, timbres etc.
En dehors de la partie gérance postale, mon poste couvre aussi le volet communication, en collaboration avec le technicien télécom. Nous suivons par exemple tous les mouvements des manipeurs sur l’île par radio. 

Exemples de tampons d'hivernants de la mission 57

A moins de deux mois de la fin de ton séjour ici, que retiendras-tu de cette expérience ? 
C’est un travail particulier pour moi, auquel j’ai dû me familiariser ici comme cela ne fait pas partie de mes responsabilités en dehors des TAAF, c’était un univers très intéressant à découvrir. J’ai aussi beaucoup apprécié de côtoyer des gens que je ne rencontre pas dans mon quotidien en métropole tels que les scientifiques. Enfin, j’ai adoré parcourir l’île et vivre à proximité des animaux, un environnement vraiment exceptionnel, c’était vraiment une bonne année qui est passée très vite!

Pli philatélique Gérance postale d'Alfred Faure

4 commentaires:

Unknown a dit…

Très bel article et félicitations aux hivernants de la mission 57,pour leurs créations de tampons postal.
Il en demeure pas moins que préfère est le manchot royal stylise 57 signé Crozet. Je procéde un timbre oblitéré de Dumon D'Urvile des années 1974.
Bernard de l'Aveyron.

Anonyme a dit…

Tu as eu le choix du roi, DDU et CRO
Profites bien de ces dernières semaines avant le retour dans un monde en folie.
Amitiés australes
Big Moustaches
GP CRO40 - TA60

Anonyme a dit…

Dominique-Big Moustaches, qui sait de quoi il parle, a bien raison : profite un maximum (et même plus si tu le peux !). Le bonheur est amplifié quand on sait que c'est du bonheur, et toi tu le sais très bien ! Engrange, stocke, avant de retrouver ce qu'on appelle encore la "civilisation"...
Amitiés boréales (on fait ce qu'on peut...)
Roger

DISCRO a dit…

Merci pour vos commentaires, et merci aux anciens hivernants, ça fait plaisir de vous lire.

Il n'y a pas de soucis, je profite bien de ce que l'on vit ici !! Je sais que nous avons énormément de chance de faire ce genre d'aventure qui est une occasion unique dans notre quotidien.

Avoir le bonheur de côtoyer des animaux fantastiques dans un paysage qui sort de l'ordinaire, ce n'est pas donné à tout le monde.

Bonne continuation à vous et au plaisir de se croiser en France.

Amitiés Australes

Guillaume Zaletto, GP de la mission CRO57.