vendredi 30 janvier 2015

La gestion des déchets à Crozet - La construction d'une déchèterie est amorcée.

La présence d’une activité humaine sur les différents districts des TAAF a pour conséquence, chaque jour, de produire des déchets de toutes sortes qu’il nous faut prendre en compte. Cela repose sur une gestion stricte du tri sélectif par les hivernants. 
Les palettes de contenus divers sont acheminées par hélicoptère lors des opérations logistiques. Il faudra bien faire repartir tous les résidus de ces produits non traitables sur place.
De la qualité du tri dépend directement le mode de revalorisation qu’il faudra mettre en œuvre, en ayant à l’esprit une diminution du coût financier. Il faut ensuite stocker ces déchets par famille de produits puis les évacuer vers La Réunion et parfois même, en métropole. 
Les containers de contenances différentes et par types de produits sont répartis aux endroits stratégiques de la base pour faciliter le tri des déchets par les hivernants. Ici, à la Viecom on regroupe le verre, l'aluminium, le fer, les plastiques transparents et opaques et l'ultime.
La phase 1 de la construction de la déchèterie de Crozet a débuté depuis le mois de novembre 2014 en lieu et place de l'ancienne menuiserie. D’une superficie de 120 m², elle permettra d’accueillir dans de bonnes conditions les déchets recyclables (verres, plastiques et métal) et les non recyclables (enfouissables, incinérables et produits dangereux).
Ce sont les équipes de l'Infrastructure qui sont en charge de cette construction avec à leur tête Sébastien (en haut à gauche) et composée de 3 ouvriers du bâtiment, Eddy (au centre), Jean-Daniel (ci-dessous) et Tristan (à droite) en provenance de l'île de La Réunion. 
Jean-Daniel au coffrage d'un des piliers destiné à recevoir les platines du toit.
Cette semaine ils ont été renforcés par des collègues présents sur base  pour une production de béton intensive. Une matinée qui s'est déroulée dans la bonne humeur!

Johann, Greg, Momo, Yann, JD et Pat, des renforts de choc!

Quelques chiffres:

Études sur le dimensionnement de la construction métallique: 20 K€

Dalle et fondations (platines, ciment et colimaçon) 35 K€

Charpente métallique, couverture, bardage et palan: 100 K€

La gestion des déchets évacués sur l'année 2013 a nécessité l'évacuation de 9 720 kg de métal, 11 077 kg de matériaux ultimes (enfouissables), 107 kg de plastiques,  234kg de déchets électroménagers, électroniques et électriques et de 3 710 kg de produits dangereux.


Pour info : pour un sac big bag mal trié, le prestataire de traitement applique une amande de 365 €.

1 commentaire:

Marine Ricci a dit…

PEndant que vos travaux avancent ... les autres en font de même ;o)