samedi 17 septembre 2016

(MàJ du 25/09) Animal mystère

Il y a quelques jours, nous recevions la visite d'un drôle d'animal, venu se reposer sur la plage de la Baie du Marin.

Saurez-vous découvrir à quel espèce j'appartiens ?

Solitaire et taiseux, cet individu n'a pas voulu nous communiquer les raisons de sa présence en ces lieux. Du fait de son attitude, nous en avons déduit que, attiré par l'excellente réputation de notre médecin en matière de détartrage, il avait parcouru un important chemin depuis l'Antarctique, où on l'observe habituellement, pour venir consulter.

Il est vrai que la désertification médicale est une réalité tangible dans le sud de l'Océan Indien. Le médecin le plus proche de l'île de la Possession se trouve en effet sur la base de Port-aux-Français  aux Kerguelen, à plus de 1400 km.

Mais... qui est réellement cet animal  ? A vous de répondre dans les commentaires ! 

MISE A JOUR

Trop fort, vous avez tous immédiatement trouvé !

Il s'agit effectivement d'un Léopard des Mers. Les lecteurs attentifs du blog auront déjà remarqué que c'est à peu près à la même époque qu'ils sont observés chaque année en BdM, un peu après l'OP2. Par exemple, mon prédécesseur A. RICCI avait posté cet article juste avant son départ, il y un an - l'OP était décalée l'année dernière au mois de septembre, du fait de la jouvence du Marion Dufresne. Le Léopard que nous avons observé était quant à lui plus petit, peut-être un jeune ? Nous n'avons pas su répondre, puisque cet animal ne fait pas l'objet d'un programme de recherche dans les Australes : le léopard est en effet une espèce de phoque vivant habituellement en Antarctique.

Comme tout le monde, je baille pendant la sieste ! (Photo : Mélanie JACQUART)

Son nom vient des petites tâches qui couvrent son corps, comme vous le voyez ci-dessus. Il est relativement mal connu du fait de son caractère craintif, de son mode de vie solitaire et de son espace de vie. Cela dit, celui-ci ne semblait pas le moins du monde dérangé par notre présence, ce qui nous a laissé le temps d'admirer sa morphologie si particulière, d'allure reptilienne.

Mais qui sont donc ces drôles de bipèdes qui viennent troubler mon repos ? (Photo : Régis GLIERE)
On ne compte quasiment pas d'attaques mortelles sur l'homme (la première a été recensée en 2003 contre une plongeuse biologiste en Antarctique). En revanche, d'après Wikipédia, "il est renommé pour sa férocité, voire sa cruauté envers les manchots". Ce Léo dormeur, comme celui qui avait observé il y a un an, s'est effectivement délecté de deux pauvres volatiles, avec lesquels il semblait jouer, un peu comme un chat avec sa proie. Il saisit sa proie dans sa gueule acérée et l'agite dans tous les sens, quitte en fin de compte à en relâcher une des deux sans la dévorer. 

L'animal observé il y a un an  (Photo : Camille DUPAIGNE)
Évitons cependant les interprétations hâtives et anthropomorphiques de son comportement. Peut-être que ce dernier s'explique par une raison tout à fait autre qui nous échappe ?

C’est un prédateur opportuniste, qui se nourrit, outre d'un petit manchot croquant de temps à autres, d’otaries, de juvéniles des autres phoques, et de krill. Il est lui-même prédaté par les orques et les requins blancs. Sa population varierait, selon les estimations, entre 100 000 et 450 000 individus.

Terminons cette courte présentation par quelques nouvelles images de son impressionnante denture :

Finalement, mes dents étaient bien propres après avoir croqué ce manchot goûteux (Photo : Mélanie JACQUART)

Pas inquiétude, je ne mords pas - tant que je n'ai pas trop faim ... (Photo : Mélanie JACQUART)

Rassurez-vous si vous avec le bonheur d'en croiser un en Antarctique : il sera sûrement plus curieux qu'agressif, malgré la mauvaise réputation qu'il traîne parfois !

7 commentaires:

Cyrille a dit…

Serait-ce un léopard de mer?

AJT a dit…

L'animal mystère Alien qui je crois est un léopard de mer attend-il vraiment un détartrage ? Les dents ont l'air saines. Il baille peut-être aux corneilles fatigué après son long voyage depuis l'Antarctique ou bien il rit en s'en décrocher la mâchoire heureux d'être enfin arrivé en France !

Berangere a dit…

Je pense que c'est un léopard des mers qui fait partie de la famille des phoques.
J'ai eu le plaisir et la chance d'en observer.
Je suis venue chercher mon époux en Aout 2016 à la fin de son séjour(chef infra à Crozet).

B OliveJura a dit…

Oui oui , c'est bien un Léopard de mer...on l'a tous reconnu ...

Juste pour dire que contrairement à d'autres espèces de mammifères marins locaux, celui ci à été dénommé ainsi (à cause de ses petites taches) dés sa découverte vers 1820 et n'a pas changé de nom officiel depuis ...bien que certains explorateurs l'ont aussi appelé Phoque-Léopard,Veau marin Léopard ou Phoque aux petits ongles.... j'ai rien sur les dents par contre !!!!

Il est de la famille des Phocidés - merci Wikipédia ..évidement ...

Jean-Michel Bergougniou a dit…

Un léopard de mer bien entendu

ALAIN RICCI a dit…

Bravo Discro, pour ce reportage et les autres passés et à venir. La poursuite d'informations de la vie de la base Alfred FAURE et de ses autochtones est une vraie richesse pour ceux qui vous suivent de loin. Profitez bien tous de cette expérience de vie unique.
Alain RICCI. DISCRO 52

DISCRO a dit…

Merci Alain ! On fera au mieux pour vous informer tout au long de l'année de la vie ici, comme vous l'avez fait il y a deux ans.

Amicalement.
RG - DISCRO 54